Qu'est-ce que la testostérone?

La testostérone est une hormone stéroïde faisant partie du groupe des androgènes et se trouve chez les mammifères, les reptiles, les oiseaux, et d'autres vertébrés. Chez les mammifères, la testostérone est sécrétée principalement par les testicules des mâles et les ovaires des femmes, bien que de petites quantités soient également sécrétées par les glandes surrénales. Il est l'hormone sexuelle mâle principale et un stéroïde anabolisant.

Chez les humains, Il est responsable des caractéristiques typiquement masculines, telles que les muscles, les poils du visage, du corps et les poils pubiques. Cette hormone permet également de maintenir la libido, la production de spermatozoïdes, la santé des os, et d'autres fonctions importantes dans l'organisme.

Comment sont analysés les niveaux de testostérone?

Un échantillon de sang est prélevé à partir d'une veine. Le meilleur moment pour le prélèvement de sang est entre 7 heures et 10 heures (c’est lorsque les niveaux de testostérone sont les plus élevés). Des échantillons supplémentaires sont souvent pris pour confirmer les résultats qui peuvent être inférieures à la normale. Les analyses simples ne permettent de mesurer que la quantité totale de testostérone dans le sang. Mais une grande partie de la testostérone dans le sang est lié à une protéine appelée la Sex Hormone-binding globulin (SHBG) (la globuline se liant aux hormones sexuelles). Il est souvent important de mesurer à la fois la testostérone totale et la testostérone qui n’est pas liée à la SHBG.

Tout ce que vous devez savoir sur la testostérone

Quels sont les niveaux normaux de testostérone?

• Pour les hommes un taux normal est de 300 à 1100 ng/dl (c’est nanogrammes par décilitre) • Pour les femmes, le taux normal est de 15 à 70 ng/dl Les valeurs normales peuvent varier légèrement entre les différents laboratoires. Certains laboratoires utilisent différentes mesures ou testent différents échantillons.

Faible taux de testostérone est un problème pour les hommes?

À court terme, un faible taux de testostérone (aussi appelée hypogonadisme) peut provoquer: • Une baisse de la libido • L’irritabilité • faible numération des spermatozoïdes • gonflement des seins

Au fil du temps, un faible taux de testostérone peut causer la perte des poils de corps, la masse musculaire et la force, et le gain de la graisse corporelle. Un faible taux de testostérone chronique peut également causer la faiblesse des os (ostéoporose), des changements d'humeur, moins d'énergie, et les testicules deviennent plus petits. Les signes et les symptômes (ce que vous voyez et sentez) varient de personne à personne.

Quelques astuces supplémentaires que vous devez savoir sur la testo

La testostérone et les œstrogènes sont les principaux acteurs dans la famille des hormones sexuelles Le cholestérol est l’origine des deux hormones, l'un des principaux éléments constitutifs du corps. Le cholestérol est transformé en testostérone grâce à des enzymes et la conversion se fait au niveau des testicules, les ovaires et les glandes surrénales.

La testostérone peut être convertie en œstrogènes, mais les œstrogènes ne peuvent être reconvertis en testostérone. Comme nous allons le voir, il est important de s'assurer qu'il y a un bon équilibre entre la testostérone et l'œstrogène. Plus l’indice de masse grasse est haut, plus la testostérone sera convertie en œstrogènes, ce qui n’est pas une bonne nouvelle.

Bien que le taux de testostérone ne dépasse pas les limites que nous héritons de nos parents, beaucoup de choses peuvent causer le taux de Testostérone à fluctuer. La testostérone diminue à cause de la maladie et de l'épuisement physique, par exemple. Il augmente quand on gagne ou même lorsque notre équipe favorite gagne, et elle tombe dans le cas contraire. Il change avec notre statut dans la vie. Les hommes, par exemple, ont un taux plus élevé de testostérone quand ils sont célibataires, et ce taux diminue quand ils se marient et décline encore plus quand ils ont des enfants.

La testostérone agit sur le cerveau et influe sur nos esprits et notre comportement. Des parties de notre cerveau stimulent la production de testostérone qui influe sur le cerveau et d'autres parties du corps à son tour. Quelques heures après sa sécrétion, chaque molécule de testostérone est reprise par son récepteur dans les cellules cibles situées dans tout le corps, ou jetée par les cellules quand elles n’en ont plus besoin.

Les gens diffèrent dans leur taux de testostérone. Le taux de la testostérone est plus important chez certaines personnes que chez d'autres. Rappelez-vous le taux normal de la testostérone pour les hommes est de 300 -1100 ng/dl. Un homme avec un taux de 1100 à l'âge de vingt et qui devient 300 en cinquante ans pourrait avoir un certain nombre de symptômes inconfortables. Alors qu'un homme avec un taux de 350 à vingt ans et un taux de 300 à cinquante ans peut ne pas ressentir des symptômes. Pourtant, les deux peuvent être considérés comme ayant des taux «normaux» de testostérone.

Tout ce que vous devez savoir sur la testostérone

Le taux de testostérone est plus élevé quand il est temps pour vous d'être dominant, et il baisse quand il est temps d’éviter les bagarres. Pour les hommes – surtout les adolescents et les jeunes adultes – le taux de testostérone est plus élevé quand ils sont en compétitions sportives ou autres. Pour les femmes, c’est quand ils ovulent que leur taux de testostérone est plus élevé. Quand les gens et d'autres animaux sont élevés de testostérone, ils se concentrent sur ​​le sexe et la domination, mais négligent souvent d'autres aspects importants de leur vie.

• Bien qu'un faible taux de testostérone est OK, un taux trop bas peut être un problème. Les endocrinologues constatent qu’un taux de testostérone trop faible peut entraîner la perte de la vitalité et de l'intérêt de l'activité sexuelle chez les hommes. Les hommes dont le taux de testostérone est trop faible peuvent devenir plus irritables et déprimés. Un faible taux peut affecter ​​la santé des hommes autrement.

• Trouver le taux de testostérone qui est "juste pour vous" devrait être votre objectif ; et la clé pour y arriver est de savoir autant d’informations – justes et non pas bidon – possibles au sujet de la testostérone et vos propres rythmes et cycles naturels. Il est également utile de suivre votre situation avec un bon médecin ou un spécialiste en santé masculine, les changements hormonaux ; c’est la meilleure façon de garder votre taux de testostérone dans la plage optimale tout au long de votre vie.

Avez-vous déjà pensé que vous pourriez avoir un faible taux de testostérone? Avez-vous vérifié votre taux de testostérone? Avez-vous essayé la thérapie de remplacement de la testostérone (TRT)?

Attention : le but du présent article est purement éducationnel, parlez à un spécialiste avant de commencer n’importe quel traitement.

Sources :

Article de Robert McLachlan Head, Clinical Andrology at Prince Henry's Institute

Retour à l'accueil