Les amygdales enflées, des difficultés à avaler, et d'autres symptômes désagréables pourraient signaler une amygdalite. Découvrez comment cette maladie commune est diagnostiquée et traitée.

Tout le monde a deux amygdales, une de chaque côté de la gorge, et ces masses de tissu servent comme première ligne de défense contre les bactéries et les virus qui entrent dans votre organisme par la bouche ou le nez. L’amygdalite - inflammation des amygdales - est plus fréquente chez les enfants âgés de plus de 2 ans, mais elle peut toucher les adultes aussi.

L’amygdalite se produit lorsque vos amygdales sont infectées par des bactéries ou des virus, y compris:

• Le virus de l'herpès simplex

Streptococcus pyogenes

• le virus d'Epstein-Barr

• le cytomégalovirus

• l’adénovirus

• le virus de la rougeole

Les symptômes de l'amygdalite peuvent inclure:

• la fièvre

• la fatigue

• la douleur abdominale

• la gorge irritée

• la mauvaise haleine

• des difficultés à avaler

• des ganglions sensibles ou glandes au niveau du cou

• la déshydratation

• des amygdales rouges

• des amygdales recouverts d'un pus jaune, gris, ou blanc

• des amygdales enflées

• la difficulté à respirer

• la respiration par la bouche

• le ronflement

• le changement de la voix

Souffrez vous de l’amygdalite chronique

Les types de l’amygdalite : aiguë, récurrente, et chroniques

Il existe trois types principaux d'amygdalite:

l’amygdalite aiguë. Dans ce cas, les symptômes disparaitront généralement en trois à quatre jours, et non plus de deux semaines.

l’amygdalite récurrente. Si vous avez l'amygdalite aiguë plusieurs fois pendant une année, elle est considérée comme une amygdalite récurrente.

l’amygdalite chronique. Les personnes souffrant d'une amygdalite chronique ont des maux de gorge persistants, la mauvaise haleine, les ganglions sensibles, et les amygdales enflammées. On ne sait pas pourquoi certaines personnes souffrent d’une amygdalite récurrente ou chronique tandis que d'autres n’en souffrent pas.

Le diagnostic et le traitement de l’amygdalite

Si vous (ou votre enfant) avez des symptômes de l'amygdalite, vous devriez appeler votre médecin, qui vous examinera, verra a vos antécédents médicaux, et effectuera des tests de diagnostic pour déterminer si vous avez l'amygdalite. Il est important de déterminer si l'amygdalite est causée par des bactéries ou des virus. Votre médecin effectuera une culture de la gorge afin de déterminer ce micro-organisme responsable de l'infection.

L’amygdalite causée par une infection bactérienne est traitée avec des antibiotiques. Si votre médecin vous recommande un antibiotique, il est important de le prendre comme recommandé et à prendre tous les antibiotiques prescrits par votre médecin, même si vous vous sentez mieux. Prendre vos antibiotiques correctement peut réduire vos chances d'avoir une amygdalite récurrente ou chronique ou encore d'autres complications.

L’amygdalite virale ne peut pas être traitée avec des antibiotiques et disparaitra, très probablement sans aucun traitement, dans environ une semaine à 10 jours. Que vous ayez une angine bactérienne ou virale, les traitements à domicile suivants peuvent vous aider à se rétablir, tout en suivant les conseils de votre médecin:

• Prenez beaucoup de repos.

• Mangez des aliments mous (par exemple, des soupes, des laits frappés, des smoothies).

• Buvez des liquides supplémentaires.

• Utilisez un médicament contre la douleur en vente libre.

• Gargarisez vous avec de l'eau tiède salée.

• Utilisez des pastilles pour la gorge pour soulager la douleur.

• Utilisez un humidificateur pour augmenter l'humidité dans votre environnement.

Dans les cas graves de l'amygdalite, surtout quand les amygdales enflées obstruent les voies respiratoires, une hospitalisation peut être nécessaire.

Et les personnes qui ont une amygdalite chronique, ou une amygdalite récurrente (cinq à sept fois par an ou plus), votre médecin peut recommander une amygdalectomie, qui est une procédure chirurgicale pour enlever les amygdales. La plupart des gens avec une amygdalite, cependant, ne nécessitent pas une amygdalectomie.

Parce que l'amygdalite est contagieuse, vous pouvez aider à la protection de votre famille en gardant les plats et les ustensiles du patient séparés de ceux des autres membres de la famille, et en les lavant à l'eau chaude savonneuse. Vous pouvez aussi aider à prévenir la propagation de l'amygdalite en se lavant fréquemment les mains, en évitant de toucher votre bouche ou votre nez, et en se couvrant la bouche lorsque vous toussez ou éternuez.

Retour à l'accueil