D’habitude, les recommandations des médecins et des nutritionnistes comprennent souvent plus d'entrainement et de consommation de grains entiers, mais peut-être un des progrès les plus bienvenus dans le domaine des recherches médicales est que le chocolat est bon pour nous. De nouvelles recherches peuvent aider à expliquer le lien entre le chocolat noir et la santé cardiaque.

Des chercheurs de l'Université de Linköping en Suède ont découvert que manger du chocolat noir inhibe l'action d'une enzyme surnommé ECA (officiellement connu comme l'enzyme de conversion de l'angiotensine), qui est impliqué dans l'équilibre hydrique de l'organisme et aide à réguler la pression artérielle.

Les résultats sont basés sur une étude de 16 braves volontaires, âgés de 20 à 45, qui ont mangé 75 grammes de chocolat noir contenant 72% de cacao. Les chercheurs, sous la supervision de Ingrid Persson, professeur de pharmacologie à l'université, ont mesuré le niveau d'activité de l'ECA dans le sang des volontaires avant qu'ils mangeaient du chocolat noir, après 30 minutes, ensuite une heure après le début de l’expérience, et enfin trois heures après.

Trois heures après avoir pris le chocolat, l'activité de l'ECA dans le sang des volontaires a diminué de 18% par rapport à son activité d’avant la consommation des chocolats - un changement comparable à celui des médicaments qui abaissent la pression artérielle qui sont conçus pour inhiber l’ECA.

Pourquoi le chocolat noir est bon pour votre cœur

« Je suis surpris par ce grand effet », a dit Persson. Des travaux antérieurs avaient montré les effets positifs du chocolat sur la santé cardiovasculaire, mais les scientifiques ne connaissaient pas les mécanismes derrière ces effets, dit-elle.

L’ECA joue un rôle important dans le système hormonal qui régule l'excrétion de l'eau par les reins, ce qui contribue à réguler la pression artérielle, dit-elle. Des niveaux élevés de l’activité de l'ECA ont été liés à l’athérosclérose ou le durcissement des artères et d'autres maladies cardio-vasculaires.

En général, lorsque l'activité de l'enzyme diminue, la pression artérielle diminue à son tour, mais les chercheurs ne mènent pas leur étude sur une période de temps suffisamment longue pour observer cet effet, et ne mesurent pas directement la pression artérielle non plus, a déclaré Persson.

En 1996, des études dans la revue Lancet ont montré que les composés de cacao - appelés flavonoïdes - ont interagi avec le cholestérol LDL (le mauvais cholestérol). Ainsi, on a constaté que le chocolat pourrait aider à prévenir le durcissement des artères. D'autres travaux ont montré que le chocolat a des propriétés anti-inflammatoires, et certaines études ont montré qu'il réduit la pression artérielle, mais aucune n’a spécifiquement démontré comment il fonctionnait, ont écrit les chercheurs.

L'étude a été publiée en ligne en Novembre 2010 dans le Journal de pharmacologie cardiovasculaire, et a été financé par l'université.

Retour à l'accueil